women in livingness

SERGE BENHAYON TV

THE SCHOOL OF THE LIVINGNESS

UNIMED LIVING

WOMEN IN LIVINGNESS 

UNIVERSAL MEDICINE CONTACT
UNIVERSAL MEDICINE
SUIVEZ-NOUS
  • Facebook Social Icône

 

561 PERSONNES

NOUS SUIVENT

Le corps

“Votre corps est toujours prêt à communiquer avec

vous. Soyez très calme, ressentez et écoutez.“

Serge Benhayon - Esoteric Teachings & Revelations, vol 1, ed 1, p. 316

1)  Introduction

Notre corps physique est le véhicule qui nous porte de la naissance au passage à une autre vie. Notre sagesse est contenue dans notre corps et quand nous prenons bien soin de lui et que nous l’écoutons, il nous soutient sans faille tout au long de la vie. Le traiter avec le plus grand soin et le plus grand amour sera le garant d’une vie agréable et pleine de vitalité.

"Prends soin de ton corps et il te soutiendra tout au long de ta vie.

C'est ton véhicule d'expression."

Nous vivons dans un monde où nous avons tellement d’occupations que prendre soin de nous-mêmes semble être une corvée de plus ! Cependant, ce pourrait-il que prendre le temps d’être avec notre corps, se connecter à lui un peu chaque jour soutienne notre bien-être, notre vitalité et notre santé ?

La façon dont nous traitons notre corps et comment nous bougeons à chaque instant a un impact sur notre relation à nous-mêmes, mais aussi aux autres et au monde dans lequel nous vivons. 

Développer une relation respectueuse avec notre corps où nous entendons, écoutons et répondons aux signes et aux symptômes qu’il nous envoie, peut être le début d'une toute nouvelle approche de la vie. Si nous considérons que notre corps contient une sagesse que nous ne trouvons ni dans les livres ni dans l'intelligence acquise, mais dans l’intelligence innée du corps entier, nous avons le choix de faire allégeance avec elle plutôt que d'ignorer ses nombreux messages de sagesse et de travailler contre elle.

 

L’impact de ce qui précède ne peut être sous-estimé car notre santé et notre bien-être touchent tous les aspects de notre vie que ce soit au travail, à la maison, avec notre famille et nos amis ou dans la communauté.

 

Ce chapitre «Le Corps», propose des façons de nous connecter à notre corps et de prendre soin de nous-mêmes en accord avec nos cycles, en respectant nos rythmes naturels de sommeil et de veille, en choisissant des aliments nourrissants et en faisant un type d’exercice qui le soutient et lui fait du bien au lieu de lui faire violence en le menant trop durement.

2) Notre état de santé

Il est de plus en plus en plus évident, en lisant les journaux ainsi que les articles parus sur Internet et en regardant les reportages à la télévision, qu’en dépit des avancées étonnantes dans le domaine médical, des techniques chirurgicales de plus en plus pointues et une plus grande compréhension de notre corps humain, notre santé est en déclin et ceci partout dans le monde. Une étude parue dans The Lancet en 2015 affirme que l’espérance de vie de la population mondiale progresse, que les maladies chroniques aussi et que seuls 5% de la population n’ont aucun problème de santé - un tiers cumulant plusieurs maladies. En fait, en France comme dans le reste du monde, les taux des maladies et affections telles que le diabète de type 2, l’obésité, les maladies cardiaques, les maladies pulmonaires et respiratoires, l’épuisement et les maladies mentales y compris le suicide, augmentent à un rythme très rapide qui ne montre aucun signe de ralentissement. Selon les prévisions de l’Organisation Mondiale de la Santé, les systèmes de santé du monde seront mis en faillite par les maladies non transmissibles c’est-à-dire les maladies de style de vie. 

 

Oui, 95% de la population mondiale est malade et la façon dont nous choisissons de vivre - nos choix de vie - a un énorme impact sur notre santé. Il est aussi possible d’en tirer la conclusion qu’en nous responsabilisant  sur notre santé et notre bien-être et en changeant nos modes de vie, nous avons la possibilité d’améliorer la qualité de notre vie.

Pour lire le résumé de l’état de santé de la population en France (Extrait du rapport 2017 du Ministère des Solidarités et de la Santé) cliquer ici.

3) Prendre soin de notre corps et se       connecter à lui

La plupart du temps, par manque de formation et de sensibilisation, nous faisons le choix d’ un mode de vie - une façon de vivre - qui n’apporte ni santé ni bien-être. Par conséquent, notre corps peut développer des problèmes de santé dûs au manque de compréhension de la manière de prendre soin de soi.

 

Quand nous considérons notre santé et notre bien-être, il est important d’inclure non seulement notre santé physique, mais aussi notre santé mentale, émotionnelle et spirituelle car elles jouent toutes un rôle important dans nos vies. Si nous prenons le temps de prendre soin de notre santé et nous tombons malade, nous aurons des bases beaucoup plus solides pour nous aider à guérir.

 

Prendre soin de nous à chaque instant est un devoir si nous voulons être forts et pleins de vitalité et apprécier la vie que nous vivons avec les gens autour de nous.

Pour en savoir plus sur le Soin de Soi, cliquer ici.

 

Il semble que les émotions qui nous rendent tristes, nous remplissent de colère ou de frustration ont un impact négatif non seulement sur la santé de notre corps mais aussi sur notre santé mentale. A l’inverse, la joie et l’amour de la vie que nous vivons ont un impact positif sur notre santé globale. Avoir du soutien dans les moments difficiles est très important tout comme demander de l’aide quand vous en avez besoin et pouvoir partager ce qui ne va pas pour vous.

 

Il est également important de considérer le corps comme un tout dont tous les organes, muscles, vaisseaux sanguins et particules sont intimement liés et travaillent ensemble à chaque instant. Nous ne nous réduisons pas à un genou douloureux ou un bras cassé, nous sommes un organisme entier et nous devons nous considérer comme tel. Nous faisons également partie d’un ordre universel beaucoup plus vaste et notre corps connait ce rythme et sait comment être naturellement en harmonie avec lui.

 

Prenons un exemple : nous avons mal au genou mais le problème initial peut provenir de notre hanche et de la façon dont nous marchons et la façon dont nous marchons peut provenir de la manière dont nous nous sentons (anxieux, triste, en colère, etc.). Afin d’obtenir une guérison complète, il est bon de nous soucier du genou mais aussi de nos émotions en jeu dans cette situation.

«On ne peut pas guérir la partie sans soigner le tout.

On ne doit pas soigner le corps séparé de l'âme".

Platon (427-347 av. JC) - Charmides.

4) La connection au corps

Souvent, nous sommes tellement pris par ce qui se passe autour de nous ou dans les tâches que nous devons accomplir, que nous ignorons ce qui se passe en nous, dans notre corps. Nous pouvons facilement ignorer comment notre corps se sent par exemple veiller quand nous sommes fatigués. Nous avons tendance à ne pas tenir compte de ce que nous ressentons comme si nous naviguions en auto-pilotage en oubliant le reste de l’avion, emportés que nous sommes par nos pensées.

 

Quand nous n’avons pas la tête à ce ce que nous faisons, notre corps est à un endroit tandis que notre esprit est ailleurs. En fait, nous ne sommes pas consciemment présents.

 

Quand nous menons notre vie de cette façon, notre corps nous fait savoir que nous ne sommes pas en harmonie et il nous envoie des messages. Tout à coup, nous nous cognons, nous trébuchons ou nous laissons tomber l’objet qui est dans nos mains. C’est dans ces moments-là que notre corps nous fait comprendre que nous ne vivons pas la pleine conscience. Si nous continuons à ignorer ces messages, d’autres plus forts nous arrivent comme des douleurs ou des maladies.

« Le corps est le marqueur de toutes les vérités"

Serge Benhayon - 

Esoteric Teachings & Revelations Volume I, ed I, p 569

Quand nous vivons en pleine présence et en complète conscience dans notre corps, la vie s’écoule harmonieusement et possède une douceur et une tendresse que nous introduisons naturellement dans tout ce que nous faisons et dans toutes nos interactions avec les autres.

 

Les outils de connection qui suivent peuvent vous aider à vous reconnecter à vous-mêmes.

 

La Méditation de la Respiration Douce (Gentle Breath Meditation)

 

C’est outil très pratique qui soutient notre connexion ou notre re-connexion à notre respiration, notre corps et notre essence.

Elle peut se pratiquer en moins de 10 minutes en début ou en fin de journée mais en fait à n’importe quel moment. Prendre un moment pour respirer son propre souffle en y mettant toute la douceur dont nous sommes capables nous ramène instantanément à l’harmonie en nous-mêmes.

Pour accéder à la Méditation de la Respiration Douce, cliquer ici.

Le Yoga Esotérique

 

Le Yoga Esotérique ou Yoga de la Quiétude est une autre façon de construire et de développer une connexion à notre corps et à notre essence. Le mot Yoga signifie simplement Union et cette forme unique et douce de yoga nous aide à revenir à la quiétude qui est naturellement en nous tous et nous permet de nous reconnecter à notre vérité. C’est une modalité qui nous aide à développer la conscience corporelle, la douceur, la pleine conscience, l’immobilité, le soin de soi et l’amour de soi.

Pour en savoir plus sur le Yoga Esotérique, cliquer ici.

 

 

La Marche

 

La marche est non seulement un excellent exercice, mais c’est aussi un moyen puissant de reconnexion à notre corps quand nous choisissons de marcher en douceur sans nous presser, sans écouteurs sur les oreilles et sans téléphone dans la poche. Nous pouvons alors choisir de prendre conscience de nos pieds quand ils se connectent avec le sol, de nos bras comme ils se balancent le long de notre corps ou même de la douceur de l’air sur notre visage. Quand nous marchons de cette manière, nous pouvons expérimenter la douceur et l’harmonie qui sont naturellement en nous.

 

 

La Conscience du Moment Présent ou Pleine Conscience

 

La Pleine Conscience est la pratique qui consiste à entraîner l’esprit à être présent avec le corps dans toutes nos activités. Par exemple, si nous conduisons notre voiture, notre esprit est présent dans l’acte de conduire au lieu de penser à ce que nous devons faire au travail. Nous pouvons tous penser à des situations où nous faisons une chose dans un endroit précis et notre esprit est occupé à vagabonder.

 

Nous pouvons développer la Conscience du Moment Présent en faisant le choix conscient de nous connecter à notre esprit et de le ramener à la présence et à ce que nous faisons à ce moment-là. La Gentle Breath Meditation présentée plus haut nous aide à travailler la Pleine Conscience.

 

 

S’accorder quelques instants

 

Faire une pause, même pour une minute ou deux peut nous aider à nous connecter à notre corps. Beaucoup d’entre nous ont du mal à s’arrêter, pourtant l’arrêt nous permet de ressentir ce qui est nécessaire dans l’étape suivante de ce que nous avons entrepris et nous aide à construire une façon d’être qui respecte ce dont le corps a besoin  à un moment donné.

 

Par exemple, vous avez déchargé vos courses de la voiture et l’étape suivante est de les rentrer et de les ranger. Imaginez qu’avant de les ranger, vous vous arrêtiez un instant et vous vous demandiez ce que vous avez  envie de faire maintenant - vous pourriez découvrir que vous devez d’abord vous asseoir une minute pour vous reposer ou pour prendre une tasse de thé. En faisant une pause, nous nous donnons la possibilité d’être guidée par notre corps.

 

Même avec nos emplois du temps de plus en plus chargés, des moments d’arrêt peuvent être incorporés dans notre journée si nous le choisissons. Vous pouvez commencer avec une seule pause à n’importe quel moment de la journée. Nous pouvons aussi prendre conscience des moments de pause qui nous sont offerts naturellement dans la liste de toutes nos activités.

 

Conscience du corps

 

La conscience du corps consiste à être conscient de notre posture, de notre respiration, de la qualité de nos mouvements et de ce que nous ressentons dans toutes nos activités quotidiennes. Cela peut être aussi simple que d’attirer notre attention sur nos mains ou nos doigts lorsque nous ouvrons une porte, faisons la vaisselle ou conduisons la voiture. Nous pouvons aussi choisir de commencer la journée en prenant un moment au lit avant de nous lever et prendre conscience de ce que nous ressentons à ce moment-là. La conscience du corps ne consiste pas nécessairement à changer ce que nous ressentons, mais simplement à prendre conscience de ce qui ce passe dans le corps à un moment donné.

  • Grey Facebook Icon
  • Grey YouTube Icon